4 choses à savoir avant de commencer la diversification alimentaire de bébé

 

Les bébés ont besoin de soins et d’attention particuliers. Le type de comportement qu’on leur inculque dès leur plus jeune âge leur restera plus longtemps. Une fois que certaines habitudes sont acquises, il n’est pas facile de les changer. C’est pourquoi vous devez veiller à ce que votre enfant n’acquière que des bonnes manières et des habitudes correctes. L’une de ces habitudes est une alimentation correcte et saine.

Pour développer des habitudes alimentaires saines, vous pouvez pratiquer la méthode de diversification alimentaire dirigée par le bébé.

 

 

Qu’est-ce que la diversification alimentaire dirigée par le bébé ?

 

Comme son nom l’indique, dans le cadre de cette méthode, les enfants doivent manger certains aliments solides par eux-mêmes. Pour commencer, la plupart des parents utilisent une chaise haute pour la diversification alimentaire dirigée par l’enfant, car cela rend le processus plus facile. Ensuite, ils suivent divers conseils pour rendre le processus plus pratique pour leur enfant et pour eux-mêmes. Voici quelques avantages à pratiquer la méthode avec votre petit :

  • Elle permet de développer une habitude alimentaire saine, car votre enfant est exposé à davantage de produits alimentaires.
  • Grâce à cette méthode, il peut gérer lui-même sa faim, et vous n’avez pas à vérifier à chaque fois s’il a faim ou non.
  • Il peut apprendre à mastiquer, car vous passerez directement aux aliments solides. Cela renforcera également son système digestif.
  • Comme votre enfant saura gérer sa faim, il aura moins de risque de trop manger et de prendre du poids.

Comme la méthode présente de nombreux avantages pour l’enfant, la plupart des parents la pratiquent avec leurs bébés.

Mais ce n’est pas aussi simple. Il y a certains points que vous devez garder à l’esprit avant de commencer le processus. Comme c’est nouveau pour votre enfant, il peut être confronté à plusieurs problèmes. Voici quelques conseils sur la diversification alimentaire des bébés que vous pouvez suivre.

 

Diversification alimentaire dirigée par bébé = Chaos smile

 

Nous n’allons pas mentir; le processus va être un peu compliqué. C’est parce que les tout-petits ne sont pas habitués à tenir des objets, ils peuvent donc faire tomber les aliments solides sur leurs vêtements, leur visage et autour d’eux. C’est pourquoi vous devez garder le siège propre au départ, afin que, s’ils y laissent tomber et y ramassent des aliments, il n’y ait pas de germes.

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, les gens commencent par une chaise haute pour la diversification alimentaire dirigée par bébé. Ils utilisent la chaise parce qu’elle leur permet de l’asseoir facilement et le maintien droit pendant qu’il mange, et que les aliments renversés restent sur le plateau. Si vous devez acheter une chaise haute, choisissez un modèle qui peut être facilement nettoyé après chaque utilisation.

N’oubliez pas non plus que le fait de salir n’est pas une mauvaise chose, car cela l’aide à mieux accepter les aliments, car il en ressent la texture. Et ce n’est que la première partie du processus, puisqu’à mesure qu’il prendra l’habitude de manger, le désordre cessera.

 

 

Diversification alimentaire dirigée par bébé: La taille des aliments est importante

 

Comme votre enfant commence tout juste à manger des aliments solides, la taille des morceaux de nourriture est aussi importante qu’autre chose. La plupart des gens commencent le processus de sevrage lorsque leurs enfants n’ont que six mois.
Cela les aide à développer plus efficacement leurs aptitudes, mais ils doivent s’assurer que la taille des aliments est appropriée à l’enfant. Des enfants jeunes peuvent ne pas faire preuve de la dextérité nécessaire pour attraper des petits morceaux. Les aliments doivent être suffisamment grands pour qu’ils puissent les tenir dans leurs mains.

Le prochain élément auquel penser est la forme des aliments. Les aliments ronds ou de la forme d’une pièce de monnaie peuvent être difficiles à attraper pour eux. Couper les aliments en morceaux plus longs et plus fins. Ainsi, ils peuvent mieux les tenir et les porter à leur bouche sans se salir. Le meilleur exemple est la forme en biseau de la pomme de terre, plus facile à saisir.

Lorsque leur capacité de préhension s’améliore, vous pouvez commencer à essayer des aliments de différentes formes et tailles.

 

Étouffement et Réflexes nauséeux

 

La première chose que vous devez savoir est la différence entre le réflexe nauséeux et l’étouffement. Le réflexe nauséeux (ou haut le cœur) est un mécanisme de défense que les enfants utilisent pour éviter que la nourriture ne leur rentre dans la gorge, et c’est tout à fait normal. Il peut être bruyant et peut aussi provoquer des vomissements, mais il n’y a pas lieu de s’en inquiéter. Le mécanisme se déplace davantage vers la gorge au fur et à mesure qu’ils grandissent. Nous l’avons donc tous, mais juste un peu en arrière dans notre bouche.

Venons-en à l’étouffement, qui peut être dangereux pour l’enfant. Alors que le réflexe nauséeux est bruyant, l’étouffement peut être silencieux. Bien que ce ne soit pas encore courant pendant la diversification alimentaire dirigée par le bébé, vous devez garder un œil sur votre bébé pour voir s’il mange correctement. Vous devriez consulter des experts sur ce qu’il faut faire au cas où votre bébé s’étoufferait.

 

Types d’aliments à éviter

 

Tout comme la forme et la taille des aliments, le type de nourriture a également son importance pour les bébés. Alors que vous devez veiller à la valeur nutritionnelle des aliments, il y a certains aliments et produits que vous devez absolument éviter. Comme c’est la première fois que l’enfant est exposé à des aliments solides, vous pouvez lui en donner une grande partie pour qu’il puisse voir ce qu’il aime.

Il est recommandé de conserver des repas à ingrédient unique pour vérifier les éventuelles allergies alimentaires au départ. Voici une liste des aliments à éviter absolument :

  • Les sucreries : la plupart des édulcorants n’ont aucune valeur nutritive. Ils ne font qu’augmenter les chances de prise de poids de l’enfant. Il est donc recommandé de les éviter autant que possible.
  • Le sel : un apport élevé en sel peut nuire aux reins de votre enfant car ils ne sont pas encore développés. Il faut donc éviter le sel dans tous les aliments possibles et, même s’il est inévitable, le mettre en quantité minimale.
  • Le miel : bien que le miel soit considéré comme un aliment naturel, il augmente le risque de botulisme chez les enfants. Vous devez éviter d’en consommer.

 

Conclusion

 

Le processus de diversification alimentaire mené par le bébé est une partie cruciale du développement de votre enfant. Il peut lui apporter plusieurs avantages, allant de bonnes habitudes alimentaires à la prévention de l’obésité infantile. Mais il existe des conseils que vous pouvez suivre afin de rendre le processus plus sûr pour l’enfant.

Épinglez pour plus tard

Pin It on Pinterest

Share This

!! Notre prototype est enfin prêt !!

La première chaise bébé au monde

 qui tient dans votre sac à main!

Pour savoir comment la Voyager va changer votre vie de parent, 

cliquez ici

Ou lire l'article